• Recevoir nos informations

    Nous contacter

     Association Sorézienne
    Chez Patrick CHABIN
    622 Rue de la Mairie

    10130 AUXON
    FRANCE

    De PAYAN Claude-François (177x-177x) + 1794

    Ainsi que son aîné, il adopta avec chaleur les idées révolutionnaires.
    Né en 1766, après un bref séjour dans l'artillerie, il quitte le service pour s'engager dans la politique.
     

    Administrateur du département de la Drôme en 1792, il est d'abord partisan des Girondins et publie un manifeste en leur faveur (Aux citoyens réunis en sociétés populaires). Peu après il se range du côté de la Montagne et écrit une brochure où il se montre partisan de Robespierre (Aux Sans-culottes des campagnes). Envoyé en mission à Paris, il fréquente l'Incorruptible, le servant "avec un dévouement sans limite".
    Agent national de la Commune de Paris (nommé le 8 germinal an II - 28 mars 1794), il joue un rôle important dans la tragique nuit du 9 au 10 thermidor. C'est lui notamment qui rédige, au nom du Comité d'exécution de la Commune, l'ordre d'arrestation des conspirateurs, parmi lesquels on compte Collot d'Herbois, Fréron, Tallien, Carnot et Fouché. Au moment de l'irruption des troupes conventionnelles dans l'Hôtel de Ville, il est aux côtés de Robespierre, le 10 thermidor vers les deux heures et demi du matin.
    Arrêté avec son protecteur, il lui demeure fidèle dans l'adversité et périt avec lui le lendemain sur l'échafaud. Après Thermidor, le représentant Méaulle, envoyé dans la Drôme, s'acharna sur les parents et amis des frères Payan.

    Accéder à votre espace

    Identifiant : 
    Mot de passe : 
    mot de passe oublié?

    Le journal mensuel

    18/03/2017

    Soreze ma jeunesse

    Les archives de SorèzeLe journal mensuel avant 2014
    powered by