• Recevoir nos informations

    Nous contacter

     Association Sorézienne
    Chez Patrick CHABIN
    622 Rue de la Mairie

    10130 AUXON
    FRANCE

    2005 - Sainte-Cécile à Sorèze

    Les 1er et 2 octobre, la Saint Michel, fête du saint patron des "Paras", était organisée à la diligence du Président de la section 810, le colonel Gérard Labadens, à Sorèze, avec l'aide de Maître Albert Mamy, maire, et le concours généreux de la direction de l'Abbaye école, sur une proposition de votre serviteur et signataire, datant de la Pentecôte 2005, Gérard Labadens ayant accompagné, à cette occasion, notre ami, aujourd'hui disparu, Alain Du Lac, qui avait été son supérieur.

    La participation de la Musique de la Région Terre Sud-ouest, forte de 50 exécutants, basée à Balma "ballons" près de Toulouse a constitué un élément fort de cette manifestation.

    310 personnes ont participé au repas, excellent, qui a suivi, servi dans l'ancienne abbatiale, où, la veille, nous avons eu René Ramond, Edmond Jouy, et moi, le plaisir d'entendre une Sorézienne, orchestrée à partir d'une partition pour piano, écrite en 1855 par le Père Ligonnet, et, grâce au travail du chef, le Commandant Fernande, ce fut un grand moment !

    Je pense qu'il existe une exigence d'information sur ce que fut cette école, ce lieu hors du commun, intemporel, qui est totalement ignoré dans le public, des réflexions entendues, à plusieurs reprises, l'assimilant tantôt à une "alumna" bénédictine, ou dominicaine, tantôt à une "maison de redressement" pour jeunes délinquants de bonne famille !

    Edmond et moi, nous avons rectifié, auprès d'une trentaine d'épouses, qui avaient souhaité une visite, mais je crois que nous la devons, cette information, à la mémoire de tous ceux qui nous ont précédé, de Dom de Hody, jusqu'à cette équipe extraordinairement courageuse qui à dû renoncer, en 1991, la mort dans l'âme, à continuer une mission devenue impossible. Nous devons dire, fort et clair, la vérité, celle du Père Lacordaire, un prophète contemporain, selon l'expression de Mgr de Quelen, le refondateur de cette école, qui n'a laissé aucun de nous indifférent, et dont un ancien dit qu'elle est son île.

    Au-delà des rites de la tradition, il faut créer un groupe, permanent, fort, qui apporte à nos jeunes un soutien qu'ils ne peuvent trouver ailleurs, en leur faisant exploiter ce que ces années passées au pied du Bernicaut ont déposé au plus profond d'eux-mêmes.

    Amitiés Soréziennes.
    Yves Latournerie (47-51)

    Les sauts n'ont pas eu lieu, en raison des conditions météo, l'historique à été réservé à Mr le Maire, à tout seigneur, tout honneur! Il y avait, en outre, le président national de l'UNP, le Général Piquemal, et cinq autres généraux, ainsi que de nombreuses personnalités, civiles, religieuses et militaires.

    Crédit photos : Christian Saffier de Bard (63-67)

    Accéder à votre espace

    Identifiant : 
    Mot de passe : 
    mot de passe oublié?

    Le journal mensuel

    18/03/2017

    Soreze ma jeunesse

    12/01/2017

    Pentecôte 2017

    Les archives de SorèzeLe journal mensuel avant 2014
    powered by