• Recevoir nos informations

    Nous contacter

     Association Sorézienne
    Chez Patrick CHABIN
    622 Rue de la Mairie

    10130 AUXON
    FRANCE

    Georges POISSON (1939-1940)

    Il est né le 27 novembre 1924 à Düsseldorf (Allemagne occupée) d'une famille parisienne.

    Il passe une année à Sorèze, durant la drôle de guerre de 1939 à 1940, dans la division des Bleus de l'École. Puis après l'armistice il regagne Paris où il continue et termine ses études secondaires au lycée Louis-Le-Grand.

    Il entre ensuite à la Faculté des Lettres de Paris. Mais ses études universitaires ont été interrompues par la guerre, pendant laquelle son engagement, encore adolescent, au service de la Résistance l'a obligé, en 1944, à se réfugier en Suisse, d'où il repartit pour s'engager dans la 1ère armée française.

    Après avoir terminé ses études supérieures, il fut en 1948 reçu second au concours des musées de la Ville de Paris, et après un stage au Petit-Palais, il fut nommé attaché au Musée de l'Ile de France (Château de Sceaux), dont il devint successivement conservateur-adjoint, et conservateur en chef. Au cours de quarante ans de présence dans ce musée qu'il refusa de quitter, il lui donna une importance et un renom sans commune mesure avec ce qu'il était à l'origine, en décuplant ses collections, en créant un centre de documentation riche maintenant de plusieurs millions de documents, en organisant des expositions spectaculaires et très courues, et 700 concerts.

    En 1990, il fut promu inspecteur général des affaires culturelles du département des Hauts de Seine. Il a prit sa retraite en 1992, avec le titre de conservateur général du Patrimoine, en conservant des responsabilités à Sèvres (Maison de Victor HUGO) et Saché (Château-musée).

    Défenseur acharné des monuments et sites, il a mené sur ce point de nombreuses campagnes, dont certaines ont été couronnées de succès : sauvetage, avec Alain DECAUX, du château de Monte-Cristo, restauration de la grande perspective de Meudon. Son action à la Vallée aux Loups où à la maison d'Émile ZOLA à Médan a été déterminante. En même temps, M. POISSON, spécialiste d'histoire de l'architecture, était appelé à enseigner successivement au Collège des Arts Appliqués (1950-59), à l'École Normale Supérieure d'Enseignement Technique (1959-73), à l'École de Louvre (1974-78 et 1984-91), à l'Université Paris III (1979-85).

    Conférencier très applaudi en France et à l'étranger, il a, ce faisant, parcouru de nombreux pays au service de la culture française.
    Georges POISSON a en même temps illustré son travail d'historien en publiant une quarantaine d'ouvrages, souvent couronnés et de nombreuses études parues dans des publications scientifiques ou historiques.
    On peut en particulier citer les trois volumes, totalisant 1700 pages, consacrés à l'étude systématique de la banlieue parisienne, commune par commune (Edit. de Minuit, 1956-61), les ouvrages dans lesquels il a renouvelé la question, qu'il a consacrés à SCEAUX (3ème edit.1981), MONTFORT L'AMAURY (1983), MONTE-CRISTO (1987), Le Vésinet (3ème édit.), MAISONS-LAFFITTE (3ème édit.1993), son ouvrage NAPOLÉON ET PARIS sur l'oeuvre architecturale de l'Empereur (2ème édit.2002), son GUIDE DES STATUES DE PARIS (1991). Dans L'ELYSÉE, HISTOIRE D'UN PALAIS (3ème édit.1997), il a renouvelé l'histoire politique, architecturale et décorative de l'édifice.

    Son très beau livre sur SAINT-SIMON (4ème édit.2000) et CHODERLOS DE LACLOS (Bourse Goncourt de la Biographie 1986) font autorité. Son GUIDE DES MAISONS D'HOMMES CÉLÈBRES en est à sa 3ème édit. 2003). Il vient de faire paraître une grosse HISTOIRE DE L'ARCHITECTURE A PARIS, commandée par la Ville de Paris et dirige le DICTIONNAIRE DES MONUMENTS D'ILE DE France. Spécialiste des maisons d'écrivains, il leur a consacré un Que sais-je ? et a fondé l'Association qui les groupe.

    Il a été cinq fois lauréat de l'Académie Française.

    Président du prix NAPOLÉON III, il est membre de plusieurs jurys littéraires.
    Marié et père de 2 enfants, Georges est Commandeur de la Légion d'Honneur et titulaire de la Croix du Combattant Volontaire 1939-1945. Il a été récemment intronisé Docteur Honoris Causa de l'Université Soka de Tokyo. En 2002, l'Académie d'Architecture lui a décerné sa grande médaille d'Histoire de l'Art.

    Accéder à votre espace

    Identifiant : 
    Mot de passe : 
    mot de passe oublié?

    Le journal mensuel

    18/03/2017

    Soreze ma jeunesse

    12/01/2017

    Pentecôte 2017

    Les archives de SorèzeLe journal mensuel avant 2014
    powered by